Projet de Renforcement des Services et Capacités Sanitaires (PRSCS)

La Guinée, qui est un pays riche en ressources naturelles, est aussi l’un des plus pauvres du monde. Elle compte 12,6 millions d’habitants (2015) et est divisée en huit régions administratives (voir tableau 1). Elle possède d’abondantes ressources naturelles et son secteur minier représente une importante source de croissance et d’exportations. La faiblesse de possibilités d’emploi, l’accès limité des ménages pauvres aux infrastructures et services ruraux, la faible productivité agricole et la faiblesse du capital humain (santé et éducation) limitent la participation à la vie économique. Environ 80 % des Guinéens, pauvres pour la plupart, travaillent dans le secteur agricole et près de 90 % des personnes pauvres et extrêmement pauvres vivent en zone rurale (soit essentiellement hors de Conakry et des chefs-lieux de préfecture de chaque région). Avec un produit intérieur brut par habitant de 531 dollars en 2015, le pays est l’un des plus pauvres du monde (plus de la moitié de sa population vit dans la pauvreté) et son indicateur du développement humain (IDH) le plaçait au 182e rang sur 188 pays en 2014.

Objectif de développement

Améliorer l’utilisation des services de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile dans les régions cibles.

Les régions cibles du projet sont Kankan et Kindia abritant une population de 3 857 967 habitants. La réalisation de cet objectif exigera le renforcement du pouvoir de décision, des capacités techniques et financières au niveau des établissements de santé, des préfectures et au niveau central. Les interventions appuyées par le projet auront donc un effet de démonstration et éclaireront ainsi la concertation continue en vue de la transformation à long terme de l’ensemble du système de santé.

Ainsi, ce projet de renforcement des services et des capacités sanitaires d’un montant de 55 Millions de Dollars, vient à point nommé pour consolider non seulement les acquis, mais surtout accroître les capacités des services de soins (Centres/postes de santé) ; et de gestion (Directions centrales et déconcentrées : Directions préfectorales et régionales de santé).

L’instrument de prêt choisi pour financer le projet envisagé est le financement de projets d’investissement (CIP), qui peut contribuer directement à la mise en œuvre des principaux objectifs et réformes du Gouvernement guinéen. Le coût total du projet proposé est estimé à 55 millions de dollars sur cinq ans. L’IDA fournira 45 millions de dollars et le GFF les 10 millions de dollars restants.

Composante 1

Renforcer l’offre de services de base en SRMNI dans les régions cibles.

;

1.1

Améliorer la disponibilité au niveau des préfectures des médicaments et des produits ainsi que l’accès à l’eau et à l’électricité

;

1.2

Renforcer la capacité des préfectures à recruter et à améliorer les compétences des agents de santé

;

1.3

Renforcer les capacités au niveau des préfectures pour superviser et contrôler la prestation des services (y compris l’appui au système d’information sanitaire des préfectures et l’appui à l’enregistrement des faits d’état civil et des statistiques démographiques)

Composante 2

Renforcer l’offre de services de base en SRMNI dans les régions cibles.

;

2.1

Mettre en œuvre un système de financement novateur au niveau des préfectures pour limiter les dépenses directes des indigents

;

2.2

Renforcer la capacité des préfectures à recruter, former, superviser et conseiller les agents de santé communautaires en matière de services de vulgarisation et de base

Composante 3

Renforcer la capacité de financement de la santé pour orienter la réforme du secteur et sa transformation à long terme.

;

3.1

Mettre en œuvre des mécanismes de financement basé sur les résultats (RBF) aux niveaux primaire et communautaire dans quatre préfectures

;

3.2

Renforcer les capacités du ministère de la Santé en matière de financement et de planification de la santé en vue de la réforme de la prestation de services

Composante 4

Renforcer la capacité de gestion des projets et la coordination du financement des donateurs.

PRSCS - Fiche signalétique

Titre du projetProjet de Renforcement des Services et Capacités Sanitaires
Date de négociationMars 2018
Date de mise en vigueur
Date probable de clôtureAvril 2023
Montant total ($)55 000 000 (10 GFF et 45 BM)
Montant don ($)32 500 000
Montant crédit ($)0
Couverture géographiqueRégion de Kankan et Kindia

Personnes ressources

Dr Abdoulaye DIALLO
RTR
Dr Alpha Issiaga SYLLA
RTR

Contact

Immeuble Kalinko - 1er étage.  Cité Ministérielle, Commune de Dixinn
Conakry.  République de Guinée
(+224) 621 85 99 12  Email: drgrovogui@gmail.com

Mentions légales

Conformément aux dispositions en vigueurs en République de Guinée pour la Confiance dans l'économie numérique, nous portons à la connaissance des utilisateurs et visiteurs
du site :https://www.ugp-passp-ms.org.gn les informations suivantes : ...

PASSP

Le Projet d’Amélioration des Services de Santé Primaires (PASSP) est un Projet sanitaire initié par le Gouvernement Guinéen ...

REDISSE

Renforcer les capacités intersectorielles nationales et régionales pour une surveillance collaborative de la maladie ...

PSRM

Après la crise de la maladie à virus Ebola, le système de santé s’est affaibli et nécessite un renforcement des structures ...

LABOGUI

Le projet, en synergie avec les projets des autres partenaires techniques et financiers (PTF), se propose d’accompagner ...

PRSCS

Améliorer l’utilisation des services de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile dans les régions cibles ...